J'ai bu une excellente limonade a midi. | Jeudi peut-être je t’achèterais ces chaussures Si...
Jeudi peut-être je t’achèterais ces chaussuresSi jolies et trop chères pour moiVendredi du coup je règlerai les facturesSamedi je sors avec toiMais mercredi prochain, je n’irais pas à ReimsD’ailleurs à Reims personne n’y vaIls n’ont besoin de rien les cimetières de provincesDe rien mais encore moins de moi Dimanche passera à trainer entre quatre mursLundi j’irais au cinémaMardi je sais plus, la seule chose dont je sois sûrC’est que mercredi, je suis làCar mercredi tant pis, Je n’irais pas à ReimsLaver la tombe, fleurir les pierresAprès tout mercredi, s’il pleut sur la provinceLa pluie nettoiera le cimetièreJe n’irais pas, j’ai bien trop à faireJe le jureJe suis malade, je prendrai froid. On prévoit à Reims pour mercredi, un mercureChutant sous zéro c’est pourquoiMercredi je préviens, Je n’irais pas à ReimsReims est trop triste sous les frimas Mercredi c’est certain, le train pour la provinceTraversera l’hiver sans moiCar mercredi, c’est ditJe n’irais pas à ReimsOù la terre se repait de toiMon dieu comme je l’envie cette terre de provinceQui sert ton corps entre ses bras. Les Bien-Aimés, 2011, Christophe Honoré 

Jeudi peut-être je t’achèterais ces chaussures
Si jolies et trop chères pour moi
Vendredi du coup je règlerai les factures
Samedi je sors avec toi
Mais mercredi prochain, je n’irais pas à Reims
D’ailleurs à Reims personne n’y va
Ils n’ont besoin de rien les cimetières de provinces
De rien mais encore moins de moi 
Dimanche passera à trainer entre quatre murs
Lundi j’irais au cinéma
Mardi je sais plus, la seule chose dont je sois sûr
C’est que mercredi, je suis là
Car mercredi tant pis, Je n’irais pas à Reims
Laver la tombe, fleurir les pierres
Après tout mercredi, s’il pleut sur la province
La pluie nettoiera le cimetière
Je n’irais pas, j’ai bien trop à faire
Je le jure
Je suis malade, je prendrai froid.
On prévoit à Reims pour mercredi, un mercure
Chutant sous zéro c’est pourquoi
Mercredi je préviens, Je n’irais pas à Reims
Reims est trop triste sous les frimas
Mercredi c’est certain, le train pour la province
Traversera l’hiver sans moi
Car mercredi, c’est dit
Je n’irais pas à Reims
Où la terre se repait de toi
Mon dieu comme je l’envie cette terre de province
Qui sert ton corps entre ses bras. 



Les Bien-Aimés, 2011, Christophe Honoré 

  1. chamanka a reblogué ce billet depuis motherandwhore
  2. motherandwhore a publié ce billet